Australia Canada Deutschland España France India New Zeland Österreich South Africa Schweiz United Kingdom USA Another country
Agence de voyage leader vers la Russie
Gagnante des World Travel Awards
Découvrez l'inconnu avec les véritables experts
Accueil Guide de voyage en ligne Destinations de voyage Russie Villes et villages de Russie Saint-Pétersbourg

Saint-Pétersbourg - Beauté somptueuse de palais et de ponts

Il est impossible de ne pas tomber amoureux de Saint-Pétersbourg, parmi les plus belles villes du monde, et vous comprendrez pourquoi lors de votre visite. La plus européennes des villes russes, Saint-Pétersbourg est la deuxième plus grande ville du pays. Contrairement à la capitale effervescente, elle est quant à elle calme et tranquille, une parfaite ville-musée.

Comme Venise, Saint-Pétersbourg s'étend sur de nombreuses îles, petites et grandes. Destination prisée toute l'année par les voyageurs des quatre coins du monde, cette ville spectaculaire peut s'enorgueillir de ses ponts magnifiques, sa multitude de rivières et canaux, ainsi que de ses majestueux palais et cathédrales.

Son nom est fortement symbolique : elle est baptisée en l'honneur de Saint Pierre, le gardien des clés du Paradis. "La Venise du Nord" et "la Palmyre septentrionale" sont parmi les surnoms donnés à Saint-Pétersbourg. On l'appelle également "la ville des nuits blanches", ces nuits caractéristiques de la région de la fin mai à la mi-juillet. Le soleil se couche à peine, laissant les visiteurs admirer les fantastiques panoramas de la ville nocturne.

Saint-Pétersbourg est aujourd'hui une des villes les plus importantes de Russie aux niveaux culturel, scientifique et industriel, abritant plusieurs centaines de musées et de parcs d'exposition. De nombreux grands artistes, écrivains et compositeurs russes et internationaux ont admiré et exprimé la beauté de la ville dans leurs œuvres.

Saint-Pétersbourg a célébré son 300e anniversaire en 2003.

INCONTOURNABLES DE SAINT-PETERSBOURG :

Le Musée de l'ermitage
Est composé de cinq magnifiques bâtimentscréés par de célèbres architectes des 18e et 19e siècles. Le palais d'Hiver, ancien lieu de résidence des empereurs russes, y occupe une place importante. L'ermitage abrite l'une des plus belles collections d'art au monde, présentant le développement culturel mondial de l'Âge de pierre au 20e siècle.
 
Forteresse Pierre-et-Paul
La forteresse Pierre-et-Paul se trouve dans la partie historique de Saint-Pétersbourg. Premier bâtiment construit dans la nouvelle ville, elle a été fondée pour protéger les terres de la Neva, reconquis lors de la Grande guerre du Nord, contre les attaques potentielles des troupes suédoises. Le site sacréà l'intérieur de la forteresse appartient à la cathédrale Pierre-et-Paul, construite de 1713 à 1733 à l'emplacement d'une église en bois dressée enl'honneur desapôtres Pierre et Paul. La conception de l'architecte Tresini comporte une flèche dorée haute de 122,5 mètres, caractéristique dominant la ligne d'horizon de la ville. Avant 1917, la forteresse servait de prison. Cette vaillante forteresse-prison a vu nombre de ses bâtiments reconvertis en musées, et comporte une splendide cathédrale abritant les tombeaux des monarques Romanov.
 
La Cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé
La vue sur la cathédraleà partir du pont Kazanski sur le canal Griboïedov est imprenable. L'édifice fut construit à la mémoire du Tsar-martyr à l'endroit où, le 1er mars 1881, I. Grinevitski, membre de la société politique "Volonté du Peuple", blessa mortellement l'empereur Alexandre II. L'église fut bâtie grâce à des fonds provenant de toute la Russie. Son architecture est digne des structures traditionnelles russes du 17e siècle. Plus particulièrement, les techniques de composition et les formes utilisées sont similaires à celles caractéristiques de la cathédrale Pokrovski (église Saint-Basile le Bienheureux) qui se dresse sur la Place Rouge à Moscou. La cathédrale est remarquable pour sa silhouette complexe et spectaculaire, ainsi que pour ses décorations multicolores.
 
La laure Saint-Alexandre-Nevski
La construction de la laure Saint-Alexandre-Nevski est liée à d'importants évènements dans l'histoire de Russie. En 1240, le grand prince et commandant militaire Alexandre Iaroslavich remporta une importante victoire contre la Suède sur la rivière Neva, pour laquelle il se vit offrir le titre de Nevski et canonisé par l'église orthodoxe en tant que saint patron de Russie. Le 30 août 1724, la relique du corps sacré du Saint Prince Alexandre Nevski fut transportée de la ville de Vladimir à Saint-Pétersbourg, et placée dans le monastère Saint-Alexandre-Nevski (en 1790 elle fut transférée dans la cathédrale de la Sainte-Trinité, nouvellement construite et sanctifiée).

De la même manière que Saint-Pétersbourg fut considérée par son fondateur comme la capitale administrative, politique, économique et culturelle de la nouvelle Russie, le monastère Saint-Alexandre-Nevski était destiné à devenir le nouveau centre religieux du pays. Disposée à l'intérieur de l'église de l'Annonciation, la Nécropole datant du 18e siècle abrite des figures proéminentes de l'art russe, et la laure Saint-Alexandre-Nevski est souvent considérée comme le centre religieux de Saint-Pétersbourg, et comme un véritable panthéon russe.
 
La Cathédrale Saint-Isaac
est un remarquable monument d'architecture russe. Cette immense structure occupe l'espace de la place centrale, créant de fait une nouvelle place. A l'instar de la cathédrale Pierre-et-Paul et de l'amirauté, sa silhouette est devenue emblématique dans l'horizon de Saint-Pétersbourg. Le dôme doré de Saint-Isaac est visible de partout dans la ville, et même, par temps clair, des banlieues environnantes.
 
L'amirauté principal
Cet édifice est un excellent exemple d'architecture russe et mondiale et un accomplissement majeur des premiers arts classiques. L'amirauté est le centre architectural et structurel de Saint-Pétersbourg. Trois voies de communication principales s'y rejoignent - la Perspective Nevski, la Perspective Voznesenski et la rue Gorokhovaïa.
 
Le Peterhof/ Petrodvorets
est un palais de renommée mondiale, avec ses parcs et ses fontaines, et constitue un symbole de la culture artistique des 18e et 19e siècles. Fondé au tout début du 18esiècle par l'empereur Pierre-le-Grand non loin de la nouvelle capitale septentrionale, Saint-Pétersbourg, Peterhof était destiné à devenir la plus splendide des demeures d'été officielles royales.

De nombreux grands architectes, artistes et artisans anonymes ont contribuéà sa création. Ses parcs magnifiques, 176 fontaines de styles et de formes diverses, quatre cascades, ses palais majestueux, ses nombreuses statues dorées de dieux et de héros anciens, et sa collection exceptionnelle de sculptures, peintures et autres œuvres d'art font de Peterhof un véritable joyau unique au monde, souvent surnommé "Capitale des fontaines".

Petrodvorets a été pratiquement rasé pendant la Seconde guerre mondiale, et la reconstruction fidèle visible aujourd'hui est un symbole national du rétablissement d'après-guerre.
 
Pouchkine (Tsarskoïe Selo)
À l'origine, ces terres appartenaient à Catherine I, l'épouse de Pierre. Un modeste palais fut construit et nommé en son honneur au début du 18e siècle, avant d'être redécoré dans le style baroque par F.B. Rastrelli pour Elizabeth I. Il devint plus tard la demeure d'été favorite de Catherine la Grande (qui régna de 1762 à 1796), redécoré pour elle dans le style classique par l'architecte écossais Charles Cameron. Le palais garde toutefois son extérieur baroque, et il est parmi les plus beaux du monde ! A l'intérieur, vous pourrez découvrir des pièces baroques et élaborées ainsi que d'élégants décors classiques. Il n'existe aucun palais semblable en dehors de la Russie.