Australia Canada Deutschland España France India New Zeland Österreich South Africa Schweiz United Kingdom USA Another country
Agence de voyage leader vers la Russie
Gagnante des World Travel Awards
Découvrez l'inconnu avec les véritables experts
Accueil Guide de voyage en ligne Destinations de voyage Russie Régions russes Altaï

Les montagnes dorées de Shambala - Altaï

Autres liens Vidéo Altai
Juste entre l’Asie et la Sibérie, aux frontières de la Mongolie, de la Chine, de la Russie et du Kazakhstan, vous trouverez le secret le mieux gardé de Russie – l’Altaï, terre inconnue, mystérieuse et magnifique. En mongol, Altaï signifie “montagnes dorées”, un nom tout indiqué pour ce trésor naturel unique.

La nature y est probablement la plus belle de toute la Sibérie. Une telle région, regroupant une telle diversité de paysages si beaux et distinctifs sur une si petite superficie, n’existe nulle part ailleurs à travers le monde. Grâce a cette diversité, l’Altaï est la seule partie de la Russie pour laquelle des visites actives peuvent être organisées quel que soit votre niveau, avec des activités incluant rafting en eaux vives, escalade, treks et randonnées à cheval.

Les rivières sauvages de l’Altaï sont très prisées par les amateurs de rafting, experts et novices. La rivière Katoun traverse d’étroits et profonds canyons, semblables au Grand Canyon en Amérique. Quant à la Chouïa, elle est le lieu de rendez-vous annuel d’une rencontre internationale de sports nautiques.

L’Altaï – une chaîne de montagnes de 2.000 km de long qui s’étire du nord-ouest au sud-est de la région et constitue une frontière naturelle entre les steppes sèches de Mongolie et les riches forêts de Sibérie, la légendaire taïga. Ces deux zones climatiques abritent des paysages spectaculaires et inoubliables. La taïga recouvre le terrain de son manteau sombre et dense. Les versants blancs des montagnes scintillent tels des châteaux de glace au-dessus des rangées de cimes vertes. D’innombrables lacs et sources, contenus dans l’écrin formé par les montagnes, émerveillent par leur beauté. Cette région fertile est dotée d’une faune incroyable et diverse, avec plus de 230 types d’oiseaux, 20 espèces de poissons et plus de 90 espèces de mammifères, dont des chameaux et des yaks, rappelant la proximité de la Mongolie.

Le vrai trésor de ces montagnes est le mont Béloukha, le plus élevé de toute la Sibérie (4.506 m), où la rivière Katoun prend sa source. Le lac Teletskoïe, autre perle de l’Altaï, est souvent surnommé "le petit frère du Baïkal", en raison de ses eaux turquoises et cristallines.

Les montagnes de l’Altaï sont vastes et reculées, à des centaines de kilomètres des métropoles. Cette région n’a jamais connu le développement de l’agriculture, de l’élevage, de l’industrie du bois ou de quelque production. Les arbres vivent leur temps puis tombent sur la mousse épaisse. Les magnifiques prairies n’ont jamais été fauchées, n’ont jamais servi de pâturage. Au printemps elles deviennent d’immenses tapis de fleurs dont les couleurs s’étendent sur de nombreux kilomètres le long des rivières et sur les flancs des montagnes. Ainsi, il n’y existe pratiquement aucune route, et le transport y est difficile.

La population vivant autour des montagnes se dit descendre des fidèles de Gengis Khan, et leurs racines remontent d'ailleurs à bien plus loin – jusqu'à la culture des fameux nomades, tribus de bergers qui firent leur apparition en Asie Centrale il y a plus de 9000 ans. Tertres funéraires, pétroglyphes et sculptures de pierre datant de milliers d’années sont toujours visibles à travers tout l’Altaï, et sont un véritable trésor pour les historiens.

Avez-vous remarqué comme les régions où vivent des populations depuis les temps les plus anciens peuvent accumuler et rassembler toutes les cultures de ces peuples ? Nikolaï Roerich, scientifique et philosophe russe de renommée mondiale, écrit : "Pour trouver le plus bel endroit, cherchez le plus ancien." Il découvrit l’un de ces endroits – l’Altaï – lors de son voyage vers l’Himalaya. Jusqu'à la fin de sa vie, Roerich se souvient avec admiration de la puissante énergie de ces montagnes, baignées de mystère et de sérénité.

L’Altaï est une terre de légendes. Selon la plus célèbre, l’Altaï serait la porte pour le royaume mythique de Shambhala, une terre paradisiaque cachée qui sera le berceau d’une nouvelle civilisation après la destruction du monde actuel par sa propre cruauté. D’après cette légende, le mont Beloukha possède le don de purifier et raviver les âmes. C’est pourquoi de nombreux voyageurs de renom, ainsi que de nombreux religieux du Tibet, de Chine et de Mongolie ont aspiré à visiter l’Altaï.

Magnifique terre de mystère et de légendes, l’Altaï et ses montagnes vous offrent la possibilité de séjours actifs ainsi que l’opportunité de découvrir une ancienne culture traditionnelle d’Asie.